Tactique militaire

Avant toute chose je vous suggère de lire: Les combats - Débutant

Ici nous allons approfondir la tactique militaire et notamment les différentes actions que nous pouvons ordonner à nos troupes afin de remporter la victoire.

Pour bien débuter il faut comprendre deux notions fondamentales:

1- Nous combattons avec le terrain et non contre le terrain

2- Connaitre son ennemi c'est adapter votre action pour contrer le sien

1- Nous combattons avec le terrain et non contre le terrain

En langage militaire il est commun de dire c'est le terrain qui commande. En fait cette simple phrase résume tout . Une étude précise du terrain vous permet déjà avant l'engagement de repérer les espaces valorisés qui vont vous permettre d'avoir un ascendant sur l'ennemi . Zone boisée, marais, lac rochers. Votre espace étant repéré, vous allez déterminer une ligne d'engagement Ami et une ligne d'engagement Ennemi.

Cette petite chose est déterminante car elle vous permet déjà de savoir en combien de tour l'ennemi sera a votre contact. Le point atteint par l'ennemi après son déplacement va déterminer sa ligne d'engagement. Si comme sur la photo alors que l'ennemi a terminé de jouer sa ligne d'engagement n'est pas au contact de la votre alors une chose est certaine vous venez de remporter un ascendant sur l'ennemi car comme c'est à votre tour de jouer c'est vous qui tapez le premier.

Avant tout déplacement placez le curseur sur vos troupes et sur celle de l'ennemi vous allez rapidement savoir où est la ligne d'engagement qui vous est favorable (car cette dernière est valorisée pour vos troupes).Avant tout déplacement placez le curseur sur vos troupes et sur celle de l'ennemi vous allez rapidement savoir où est la ligne d'engagement qui vous est favorable (car cette dernière est valorisée pour vos troupes).

Avant tout déplacement placez le curseur sur vos troupes et sur celle de l'ennemi vous allez rapidement savoir où est la ligne d'engagement qui vous est favorable (car cette dernière est valorisée pour vos troupes).

2- Connaitre son ennemi

c'est adapter votre action pour contrer la sienne Avec le temps vous allez rapidement savoir comment les troupes se déplacent , mais également ses possibilités en matière de puissance et donc de modes d'actions

La puissance est avant tout déterminée par les caractéristiques de chaque unité et leur spécificité:

-Unité d'infanterie

-Unité de cavalerie

-Unité d'appui à courte portée

-Unité d'appui à longue portée

dans l'exemple que je prends volontairement à savoir un nombre d'unité supérieur est pour bien illustrer les différentes phases nous aborderons les modes d'actions complexes plus tardivement.dans ce guide

Sur la photo ci dessous nos unités d'infanterie ayant jouées en premier se sont arrêtées sur des emplacements valorisés du terrain: bosquets. La zone marais et lac au nord empêche l'ennemi de déborder .Enfin en vous arrêtant sur cette ligne, l'ennemi ne peut venir vous atteindre en un tour. La ligne d'engagement de l'ennemi et la votre sont donc dissociée.

L'ennemi dont c'est le tour à jouer va venir sur votre butoir sans pour autant l'atteindre vous laissant au sud une possibilité de débordement ou d'attaque sur le flanc. L'ennemi dans cette configuration est Fixé (c'est à dire canalisé vers vos troupes il ne peut en raison du terrain se soustraire à vos troupes et à leur mode d'action. Dés lors il n'a plus l'initiative.)

Tactique militaire

Comme c'est à vous de jouer vous avez installé votre dispositif en profondeur.

Entendez par là :

-Des unités au contact qui Fixent l'ennemi

-Unité d'appui à courte portée qui appliquent des tirs auquel il ne peut se soustraire

-Des unités d'appui à longue portée qui infligent des pertes

Tactique militaire

Ce type de dispositif vous permet de garder l’initiative et de ne pas vous retrouver fixer par l'ennemi. Nous voyons bien dans cet exemple l'importance du terrain qui pour votre camps est un atout alors que pour l'ennemi c'est une contrainte. De surcroit ce dernier n'ayant pas deviné votre intention est venu se mettre dans une souricière. Vous troupes d'appuis, n'étant pas soumises aux tirs ennemis peuvent infliger des pertes sans en subir en retour.

~Chapitre 2 Les modes d'actions simples

L'attaque est un mode d'action simple basé sur la rapidité d'exécution qui permet à une unité d'engager le combat sur un ennemi repéré si possible sur un terrain valorisé en l'exploitant, en opposant à l'ennemi sa supériorité numérique temporaire. Le but par la brutalité de cette dernière contraire l'ennemi à adopter une attitude défensive en un point .Ce qui à pour objet de l’affaiblir puisqu'il est contraint de vous opposer une résistance. L'attaque se doit cependant de respecter les grands principes . En effet une attaque sans appuis est lourde de conséquence en terme de pertes. Il conviendra donc à chaque fois que vous attaquez de disposez de ce que l'on appelle communément un échelon d'appui ou de soutien. Ce dernier est composé à base d'unité d'appui à courte portée. Les unités d'appuis dans la profondeur sont elles de part leur lenteur sont plus difficilement engagées dans une action de ce type.

Tactique militaire

Comme nous pouvons le voir sur la photo la défense même si dans ce cas n'est que de deux lanciers devraient se diviser pour résister à l'attaque principale et l'attaque secondaire.

Dans le cas contraire l'attaque secondaire pourrait aller taper les appuis ennemis.

Nous pouvons également matérialiser l'axe d'effort en le concentrer en un point afin d'obtenir un rapport de force favorable. Dans ce cas la les pertes seront sévères car les appuis ennemis auront tout loisir de vous infliger des pertes.

Tactique militaire

Par cet exemple nous voyons bien que l'attaque en un point en tant que mode d'action simple n'est valable que si l'ennemi est en défense ferme (regroupé en un point) ou si nous avons une supériorité numérique. Dans le cas ou nous aurions une égalité numérique il conviendra de privilégier les modes d'action composé

La défense ferme en un point:

La défense ferme en un point consiste à regrouper ses forces en un point du terrain valorisé afin d'obliger l'ennemi à venir vous attaquer . Cette position statique permet d'attendre l'ennemi tout en bénéficiant de vos appuis à courte et longue portée. Dans ce cas les premiers tirs qui sont déclenchés et qui infligent des pertes à l'ennemi sont vos armes d'appuis longue portée puis vos armes d'appuis courtes portés enfin vos unités d'infanterie terrassent l'ennemi en corps à corps lorsque ce dernier est largement fragilisé.

Tactique militaire

L'avantage d'une défense ferme est que c'est l'ennemi qui se déplace vos unités d'appuis de courte et de longue portée infligent des pertes à l'ennemi avant que ce dernier soit au contact.

Ce mode d'action bien que particulièrement intéressant est efficace sur un ennemi ne disposant pas ou peu d'unité d'appuis sinon l'ennemi comme vous place ses unités d'appuis et vous inflige des pertes importantes également.

~Chapitre 3 Spécificités et emplois des unités

-Infanterie

Communément appelée "la reine du champ de bataille" cette dernière si utilisée seule ne combine que peu de mode d'action . L'attaque et la Défense sont les seuls qu'elle pratique. Dépourvue d'armes lui permettant de tenir l'ennemi à distance tout en lui infligeant des pertes elle est vulnérable au contact. Cependant relativement mobile elle devient un atout indéniable dans des combats par imbrication (au milieu de l'ennemi) en infligeant des pertes sur les appuis si ces derniers laisse l'infanterie arriver à son contact. Partant du précepte que le nombre créé la force cette dernière si vous avez un rapport de force défavorable cherchera à vous fixer en un point et grâce au nombre tentera par infiltration a vous déborder pour vous infliger des pertes sur vos armes d'appuis. Dés lors votre salut ne viendrait seulement que dans la capacité de vos appuis à neutraliser (détruire) les unités qui tente de déborder avant que ces dernières soient au contact.

L'infanterie se divise en deux types d'unité:

-L’infanterie Légère: faiblement protégée mais très mobile

-L'infanterie Lourde : disposant d'une bonne protection avec son armure mais peu mobile

Ce type d'unité tout en la combinant en interne permet d'infliger des dégâts à l'ennemi. Il conviendra là également de prendre en compte la spécificité de ces troupes afin que la faible mobilité ne soit pas en un handicap (surtout en attaque) en revanche en défense ferme cela devient un atout.

Tactique militaire

-Cavalerie

Telle sa devise: "Là ou la cavalerie passe l'ennemi trépasse". Ce type d'unité n'est utile qu'en attaque. Elle compense sa vulnérabilité par sa rapidité et sa force de frappe en un point. La cavalerie est composée de deux composantes :

La cavalerie légère

Comme son nom l'indique cette dernière faiblement protégée base toute sa manœuvre sur sa rapidité. Son domaine de prédilection est de s'infiltrer et d'aller rapidement neutraliser vos armes d'appuis . Cette dernière est vulnérable face à l'infanterie et évitera au maximum le contact direct avec elle ou alors interviendra en dernier lieu pour lui porter le coup de grâce lorsque affaiblie l'infanterie ne pourra pas opposer de résistance farouche.

La cavalerie lourde

La cavalerie lourde est beaucoup plus protégée et peut donc face à des unités d'infanterie être employée en deuxième échelon de vos unité d'infanterie. Sa rapidité et sa force de frappe feront la décision au contact en infligeant des pertes sévères sur un ennemi affaibli par votre infanterie. Il convient de garder ce type d'unité pour faire basculer la décision en votre faveur. La cavalerie lourde intervient donc en complément de l'infanterie et non en remplacement. Par sa rapidité moyenne elle peut mener des combats dans la profondeur sur des appuis faiblement protégés par l'infanterie.

-Unités d'appuis à courte et moyenne portée

Frondeur,Archers... avec ce type d'unité nous rentrons dans les appuis. Doté de ce que nous pouvons appeler une élongation moyenne dans le domaine du tir, ce type d'unité affaiblis considérablement ou inflige des pertes à l'ennemi avant que ce dernier soit au contact de vos unités d'infanterie.

Faiblement protégée ce type d'unité est vulnérable et ne doit sa seule survie et donc son efficacité que lorsque ces derniers interviennent sous la protection et en complément de infanterie. Unité de deuxième échelon par excellence (appui) elles sont la bête noire de l'infanterie ennemi qui n'a qu'un seul but les neutraliser rapidement.

Dans le cas où l'ennemi comme vous possède ce type d'unité il conviendra de neutraliser ces dernières rapidement en utilisant vos unités d'appuis à courte et longue portée contre eux.

Tactique militaire

-Unité d'appui longue portée (Artillerie)

Ce type d'unité vous permet d'assoir votre supériorité sur le champ de bataille . Par son élongation et sa puissance de feu elle cause des dommages à l'ennemi dans la profondeur bien avant que ce dernier soit au contact. Son action déterminante permet de livrer à votre infanterie des unités affaiblies qu'elle aura tôt fait de neutraliser.

L'artillerie ne peut agir seule, vulnérable à tout car dépourvue ou presque de protection l''ennemi cherchera toujours à neutraliser cette dernière afin de garantir sa liberté d'action. Votre artillerie doit donc être protégée et être installée bien confortablement à l’abri des tirs directs (infanterie, cavalerie,arme d'appui de courte) ou indirect (arme d'appui de moyenne et longue portée).

Peu mobile une fois installée cette dernière ne peut que dans de très rare cas se repositionner. L'artillerie est d'appui dans la profondeur qui convient de ne jamais faire suivre vos unités plus mobile. Elle est un atout décisif pour remporter la victoire. Si l'ennemi possède comme vous ce type d'unité il conviendra de la neutraliser en priorité en employant des unités rapide type cavalerie.

Tactique militaire

~chapitre 4 Combattre en tenant compte des spécificités des unités

Après avoir étudié la capacité et la spécificité de chaque unité ainsi que les différents modes d'actions, nous allons déterminer ce que nous appelons le RAPFOR ( rapport de force). Cette chose essentielle va vous permettre lors de chaque engagement de choisir vos troupes en fonction de l'ennemi qui est en face de vous. Prenons quelques exemples et étayons ces derniers.

-L'ennemi engage face à vous 8 Infanterie.

Nous avons vu que l'infanterie est une unité de contact donc vous ne pourrez infliger aucun dégâts tant que vous ne serez pas au contact. Donc il faut l'affaiblir avant le contact. Pour se faire il faut des unités d'appuis cela permettra de les affaiblir à une distance moyenne, sans que vous soyez touché vous même.

Conclusion: Retenez c'est le terrain qui commande. Une bataille se gagne non pas avec de la chance mais avec des troupes et de la réflexion. Pour gagner chaque fois que vous allez devoir combattre posez vous avant de sélectionner vos unités les questions suivantes:

~Contre qui ? Quels type d'unité face à moi

~Avec qui ? Quels type d'unité dois-je mettre

~Où ? Si je reste en défense où vais-je me positionner pour attendre l'ennemi

~Par Où ? Quels itinéraires mes unités vont prendre (avantages, inconvénients)

~Quand ? Quand vais je me déplacer immédiatement, en laissant l'initiative à l'ennemi

~Comment? Comment vais-je faire (neutraliser les appuis courte portée en premier, neutraliser l'artillerie, empêcher la cavalerie de vous déborder............)

Combien mettre d'unité face à cet ennemi en respectant ce principe?

Prenons le problème de manière simple vous avez face à vous 8 infanterie si vous descendez en dessous de 5 vous risquez lors de la phase de contact vous faire fixer et déborder ce qui aura pour effet de rendre vos appuis vulnérables puisque plus protégé. Nous devons l'affaiblir durant son trajet nous allons donc utiliser des appuis à courte et moyenne portée type archers au nombre de 3 ce qui nous donnera le RAPFOR suivant:

------------ AMI-------ENNEMI

Infanterie:.....5................ 8

Appuis:.........3................ 0

Au regard de cela nous pouvons dire que nous avons une supériorité tactique lors de la phase de déplacement qui nous faudra rentabiliser en détruisant ou en affaiblissant 3 soldats ennemi. Ceci aura pour effet à courte portée de nous donner un rapport favorable avec un RAPFOR de 5/5 mais avec des appuis de courte portée qui feront rapidement la différence.

Retenez ce grand principe je choisi mes unités en fonction de celle de l'ennemi pour au mieux les détruire au pire les neutraliser.Voici un petit tableau avec les caractéristiques de chaque unité

Dans un exemple ou l ennemi met face à vous 5 infanterie et 3 archers : 3 archers neutraliseront 3 archers ennemi revenant à dire que vous aurez un combat de 5 infanterie contre 5 infanterie. Dans ce cas là c'est l'occupation du terrain valorisée qui fera la différence.

si l'ennemi met 3 Infanterie 3 archers et 2 artillerie vous pouvez tabler sur 3 infanterie 3 archers et 2 cavaliers lourds( pour la rapidité de déplacement).

Dès que vous êtes dans des unités similaires préférez attendre que l'ennemi dévoile sa tactique et la contrer plutôt que l'inverse. L'unité qui se déplace dans ce cas là est toujours plus vulnérable que celle qui l'engage sur un point d'appui du terrain.

~Chapitre 5 Le sous groupement tactique

Élément polyvalent il met en présence dans des ratios prédéfinis des unités qui en fonction de leurs spécificités vont vous permettre d'occuper le terrain et de tenir ce dernier. Il permet d'occuper le terrain dans la profondeur tout en y appliquant des feux et en générant des dégâts. Les ratios de troupes ne sont pas figés il pourront évoluer et s'adapter en fonction de l'ennemi en présence.

Infanterie......................................3

Achers (artillerie courte portée )..... 2

Cavalerie lourde............................ 2

Artillerie longue portée....................1

Ceci est une base en fonction de la composition des unités ennemi vous pourrez augmenter l'infanterie et enlever l'artillerie lourde, augmenter les appuis et diminuer la cavalerie lourde. Retenez c'est vous qui adapter la configuration de vos unités en fonction de celle de l'ennemi et non l'inverse sinon vous subissez et c'est le pire des scénarios.

Conclusion

Vous voilà maintenant paré ne sous estimé jamais l'ennemi c'est la meilleur façon de perdre. Au départ ce mode de raisonnement appelé en jargon militaire le raisonnement tactique pourra vous paraitre fastidieux mais à la fin vous appliquerez cela en quelques minutes de manière inconsciente. Cela vous semblera une évidence.

Une bataille virtuelle n'est jamais facile tant que cette dernière n'est pas gagnée. Une bataille réelle n'est jamais facile même lorsque la victoire est là.

Bonne chance pour vos batailles

Al le Druide

Retour à l'accueil